Le contrôle de l’étanchéité à l’air d’un bâtiment est indispensable à la performance thermique de l’ensemble de sa construction. L’enveloppe étant la coquille du bâti séparant l’isolation intérieure du milieu extérieur, étancher le bâtiment permet de supprimer toutes les fuites d’air parasites au travers de l’enveloppe.

Afin d’obtenir la conformité Réglementation Thermique 2012, la RT 2012, le traitement de l’étanchéité à l’air s’avère obligatoire pour tous les bâtiments à usage d’habitation.

Étanchéité à l’air des bâtiments : quand doit être réalisé le test ?

Le test d’infiltrométrie doit être effectué sur toutes les réalisations de maisons individuelles neuves, ou extensions d’habitations, ayant fait l’objet d’un permis de construire après le 1er janvier 2013.

Étanchéité à l’air des bâtiments : quels sont les seuils réglementaires ?

L’objectif à atteindre est de :

  • Une valeur inférieure à 0,60 m3/m2/h pour les maisons individuelles
  • Une valeur inférieure à 1m3/m2/h pour les logements collectifs

Étanchéité à l’air des bâtiments : quel est le principe de mesure ?

L’objectif de la mesure est de visualiser les fuites d’air parasites et de quantifier la perméabilité à l’air de l’enveloppe du bâtiment mesuré. Pour ce faire, on obstrue les entrées et les sorties d'air de VMC et celles prises en compte dans l’étude thermique. On crée ensuite artificiellement une variation de la pression intérieure du bâtiment testé, afin de réaliser une différence de pression entre l’intérieur et l’extérieur grâce à un ventilateur.

La méthode la plus utilisée est la dépressurisation progressive du bâtiment testé, selon la norme NF EN ISO9972. On extrait donc des volumes d’air, puis on mesure simultanément les différences de pression entre l’intérieur et l’extérieur, afin d’obtenir une série de couples "débit/dépression".

Étanchéité à l’air des bâtiments : 3 méthodes de test

  • Méthode 1
    Réalisée en fin de chantier, à la réception par le client, elle sert à valider la valeur demandée par le bureau d’étude thermique, mais ne certifie pas la conformité RT 2012 en France.
  • Méthode 2
    Réalisée en cours de chantier, elle permet de repérer les différentes fuites d'air encore non traitées lors du déroulement de celui-ci et, de ce fait, de réaliser les travaux nécessaires pour rendre l’enveloppe du bâtiment étanche selon la norme.
  • Méthode 3 (la plus utilisée)
    Réalisée en fin de chantier, elle est faite sous la norme ou la législation du pays dans laquelle elle est effectuée. En France, elle sert de validation de conformité de fin de travaux.

Étanchéité à l’air des bâtiments : faites appel à un professionnel certifié

Tobeimmo, diagnostiqueur qualifié, spécialisé dans les équipements et techniques énergétiques sur La Rochelle et le département de la Charente-Maritime, assure :

  • La réalisation des tests en méthode 1, 2 et 3
  • La validation de la réglementation thermique en vigueur de votre projet en effectuant votre certificat de conformité
  • L’élaboration de votre DPE, "Diagnostic Performance Énergétique" pour votre construction neuve
  • L’étude thermique conforme à la réglementation thermique en vigueur (RT 2012)

 

Diagnostics immobiliers obligatoires pour la conformité RT 2012

Coordonnées de TOBEIMMO

Diagnostiqueur immobilier à La Rochelle

406 Avenue Jean Guiton
17000 La Rochelle

Tél : 05 46 37 65 57

E-mail : contact@tobeimmo.com

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :

Facebook, Google Plus